Dans notre valise·Joutes vestimentaires

Plume chérie

« Je t’ai toujours dit que ton métier n’était pas adapté à la vie de famille. C’est trop risqué de vivre de ta plume avec trois enfants. »

« Oui mais c’est ce que je sais faire. Dans le bien comme dans le mal, tout ce qui fait mon caractère est utile dans mon travail. Et j’aime ce travail. Il me permet d’être pleinement moi. »

« Oui, et bien il va te falloir atterrir et être un peu moins toi si tu veux devenir indépendante, ma chérie. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s